L’Histoire de la région de Provence Alpes Côte d’Azur

La Provence-Alpes-Côte d’Azur est une région située dans le sud-est de la France. Cette région compte six départements, 18 arrondissements et 946 communes, pour une population de plus de 5 030 890 habitants selon l’estimation de 2017.

C’est une région qui possède un riche passé historique intéressant à mettre en avant. À ce propos, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire de la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’histoire du comté de Nice

L’histoire du Comté de Nice débute par la Dédition de Nice à la Savoie vers 1388. Cela s’est enclenché vers 1382 avec l’assassinat de la duchesse Jeanne 1ère de Provence par le duc Charles de Duras. Cet assassinat entraina alors une guerre de succession avec la victoire du parti d’Anjou. Grâce à son avantage des troubles, le comte de Savoie Amédée VII le Rouge, négocie alors la Dédition de Nice à la Savoie. L’armée savoyarde vint alors s’installer dans ces nouvelles terres avec l’accord des populations et Nice en devint la capitale.

En 1543, Nice est attaqué par le duc d’Enghien et ses troupes ainsi que la flotte turque de Barberousse. Le comté de Nice devint ensuite port franc en 1614 et il connaitra une stabilité en 1621. En 1814, Nice est sous le contrôle du roi de Sardaigne et il revint entre les mains de la France en 1859 suite à un accord conclu avec la Sardaigne. Toutefois, la réintégration officielle du comté est faite en 1860 suite à un traité signé entre Napoléon III et Victor-Emmanuel II. D’année en année, il y a eu une évolution notoire des frontières du comté de Nice. Aujourd’hui, il correspond, à peu près, à l’arrondissement de Nice, situé dans le département des Alpes-Maritimes.

Formation de la région et création des départements

Après le décret du 2 juin 1960, la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur comptait alors 7 départements : les Basses-Alpes, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Corse, le Var et le Vaucluse. La création de ces départements s’est faite à partir des anciennes provinces de Provence telles que le Comté de Nice dont la réintégration à la France a permis une nouvelle structuration. Il faut également y ajouter le Comtat Venaissin ainsi qu’une partie du Dauphiné. Toutefois en 1970, un décret détacha la Corse de la région PACA. Cette même année, les Basses-Alpes sont renommées Alpes-de-Haute-Provence ou AHP.

Aujourd’hui, la région PACA est donc formée par 6 départements : les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse. Ils sont tous composés de 18 arrondissements (12 sous-préfectures). Le département des Bouches-du-Rhône est le plus peuplé de la région PACA plus de 2 millions d’habitants suivis par les Alpes-Maritimes. Le moins peuplé est le département des Alpes-de-Haute Provence qui en 2019 comptait 161 980 habitants. Le terme PACA désignant la Provence-Alpes-Côte-D’azur est utilisé sur ses documents de communication depuis 2018 par le conseil régional. Malgré tout le nom officiel demeure inchangé.

La Provence-Alpes-Côte d’Azur aujourd’hui

Aujourd’hui, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur occupe la 7ᵉ place parmi les régions françaises les plus peuplées. Également, il s’agit des 10ᵉ région de par sa superficie et la 3ᵉ pour son PIB par habitant. La région PACA est la première région française pour la biodiversité. Elle possède l’espace naturel non urbanisé le plus étendu des régions françaises, avec 75% de son territoire couvert. Par conséquent, PACA tire profit d’une diversité naturelle unique en son genre.

La région PACA possède un tissu économique assez fragmenté où les TPE et PME sont fortement présents. Il faut ajouter que 52% des entreprises comptent moins de 50 salariés. La région PACA est également très contrastée en termes de niveaux de vie. On y compte 17,3% des habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté. La région est une terre de culture et de tourisme, dotée d’un patrimoine historique exceptionnel. Elle compte aussi de grandes infrastructures récemment construites qui confirment ainsi son orientation vers la modernité en tant que région développée.