Le sport en Ile de France

Avec 2,4 millions de licenciés, la région Île-de-France porte un intérêt particulier à la pratique du sport. Identifié comme un vecteur de cohésion sociale et d’attractivité, le sport représente également un enjeu économique. Entre rugby, tennis et autres disciplines, c’est le football qui sert surtout de tremplin à la jeunesse francilienne. Les instances régionales jouent leur partition en promouvant une politique centrée sur les aides, l’événementiel et la modernisation.

Les clubs de football en Île-de-France : un réservoir de talents pour l’international

Les talents footballistiques qui ont éclos en club et pris leur envol depuis la région francilienne sont légion.

L’Île-de-France : un vivier de clubs

L’Île-de-France abrite le plus grand nombre de clubs professionnels dans l’hexagone. Sur les 120 meilleurs clubs licenciés en 2020, 91 proviennent d’Île-de-France. Cette prolifération s’explique en premier par le fort engouement de sa jeunesse pour le football. En effet, la popularité de ce sport est telle qu’il est devenu presque une tradition pour tous, enfants comme adultes.

Chaque quartier dispose par exemple d’un citystade qui est le lieu privilégié pour des milliers de jeunes. Vu le chiffre élevé d’enfants issus des quartiers populaires passionnés par cette discipline, le nombre des clubs a augmenté rapidement.

Les clubs en région parisienne : un tremplin pour les jeunes

Paris FC, AC Boulogne Billancourt, Seine-Saint-Denis, Bondy FC sont quelques-uns des clubs franciliens d’où ont émergé de jeunes talents européens. Dans le milieu professionnel, les recruteurs sont connus pour leur préférence vis-à-vis des joueurs techniques, créatifs et explosifs. Autant de caractéristiques communes aux pensionnaires franciliens qui cumulent un apprentissage tactique avec une pratique initiale dans la rue.

Les médias sportifs fournissent des statistiques éloquentes sur l’Île-de-France. Plus de 150 joueurs issus de la région parisienne sont présents dans les championnats majeurs d’Europe. Mieux, ils évoluent pour la plupart dans l’élite des clubs : Manchester City, Bayern Munich, Chelsea, PSG, etc.

La politique sportive en Île-de-France

Le conseil régional Île-de-France met le sport dans ses principaux axes de développement. Ainsi, 73 milliards d’euros ont-ils été votés en 2020 dans le cadre du budget sport, jeunesse et loisirs de la région.

Modernisation et promotions événementielles

Une partie des fonds est destinée à la modernisation des infrastructures sportives régionales. C’est le cas par exemple des stades de football. Les autres disciplines sportives sont aussi incluses dans cette politique d’investissement. La région a prévu ainsi d’accorder un appui financier de 1.3 millions aux centres équestres autorisés par la fédération d’équitation.

En outre, un soutien annuel est réservé pour l’organisation des évènements sportifs dans différentes zones du territoire francilien.

Les aides au sport

La politique sportive du conseil régional couvre également les aides au sport. Ces dernières iront notamment aux ligues et comités qui initient des actions pour promouvoir la pratique d’activités physiques pour tous. Ce programme d’aide cible en primeur les personnes handicapées, les seniors, femmes et jeunes résidant dans les agglomérations rurales.

Par ailleurs, le tennis a été identifié pour bénéficier d’importantes mesures de subventions. Ceci englobe la construction, la rénovation de courts et la signature de convention de formation avec les centres régionaux.

Les événements sportifs majeurs en Île-de-France

La région parisienne dispose d’une longue expérience dans l’organisation d’événements sportifs de grande envergure. Elle est notamment reconnue pour abriter des tournois mondiaux chaque année. Dans ce registre, on peut citer par exemple les championnats internationaux de cyclisme sur piste. Mieux, l’Île-de-France accueille régulièrement des événements portant un cachet emblématique. Tournoi de tennis de Roland Garros, tournoi des 6 nations, marathon d’athlétisme de Paris sont quelques-uns des compétitions phares qui s’y déroulent. La plus mémorable reste probablement l’arrivée du tour de France de cyclisme sur la grande avenue parisienne.

21 événements exceptionnels y ont aussi laissé leurs empreintes entre 2015 et 2018. On se souvient par exemple de la coupe du monde et des championnats d’Europe de football. Le prochain grand rendez-vous événementiel sera l’accueil des jeux olympiques et paralympiques de 2024. Entre-temps, les championnats d’Europe d’athlétisme serviront de prélude en 2020.