L’Histoire de l’Ile de France

L’Ile-de-France reste le décor des heures les plus décisives dans toute l’histoire de la monarchie et de la République française. Elle est également connue pour ses différents monuments, entre autres le château de Fontainebleau, Le Louvre et ses intrigues, et Versailles. Découvrez plus de détails de l’histoire d’Île de France, du Moyen-Âge jusqu’à son état d’aujourd’hui.

L’Ile-de-France du Moyen-Âge à l’Ancien Régime

La constitution d’un évêché de Noyon, devenu plus tard pairie de France, représente le début d’une histoire marquante de l’Ile-de-France. Reconnue comme un centre du royaume, cette ville symbolise le parcours de Charlemagne, appartenant à la dynastie des Carolingiens. La consécration de ce roi y a lieu en même temps que celle de son frère Carloman à Soissons.

Les Carolingiens étendaient leur territoire jusqu’à faire de Clichy leur palais royal. Formant une dynastie de rois français régnant dans toute l’Europe occidentale entre 751 et 987, ils continuaient leur avancée jusqu’à la rive gauche de la cité de Paris. C’est le traité de Saint-Clair-sur-Epte en juillet 911, entre Rollon et Charles III le Simple, qui a fixé la frontière occidentale de l’Ile-de-France sur cette rivière.

Formation de la région et création des départements

Les contours de l’Ile-de-France ne sont fixés qu’au bas Moyen-Âge. Ils se situent entre Laon, Beauvais, Dreux et Nemours. Avec la Picardie et la Champagne, cette ville fait partie de la province fiscale d’Outre-Seine.

À la suite de la Révolution de 1789 à 1799, l’Ile-de-France a été découpée en trois principaux départements, à savoir Seine, Seine-et-Oise et Seine-et-Marne. D’autres noms de villes sont par la suite intégrés dans la région en 1965, comme Paris, les départements de la petite couronne (Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis et Hauts-de-Seine) et ceux de la grande couronne (Essonne, Yvelines, Val-d’Oise et Seine-et-Marne).

Le chiffre est donc passé de 3 à 8 suite au découpage de Seine-et-Oise et de la Seine en 1986. À noter que l’Ile-de-France n’a pu obtenir le statut de région administrative que vers l’année 1976.

L’Ile-de-France d’aujourd’hui

Aujourd’hui, l’Ile-de-France reste la plus importante métropole intellectuelle et culturelle de toute la France. Elle abrite de nombreux laboratoires urbains et scientifiques. Constituant les 28 % du PIB national, cette région devient aussi le cœur de l’économie de l’Hexagone.

Le secteur des services y est également très puissant. La région-capitale forme par exemple les 82 % de la population active française travaillant dans le commerce, le tourisme, la banque, les aides à la personne, l’administration et le secteur tertiaire.

De plus, l’Ile-de-France regroupe les 40 % des chercheurs français. Cela lui permet de disposer d’une importante capacité d’innovation et de création dans toute l’Europe. Certains experts la qualifient même de l’une de toutes premières régions technologiques et scientifiques dans le monde.

Le tissu industriel de cette région n’est pas en reste. Il est principalement constitué de secteurs de pointe, comme l’aéronautique, l’automobile, l’électronique, l’imprimerie, l’agroalimentaire et la pharmacie.

Les habitants de la vallée de la Seine s’intéressent particulièrement à l’industrie automobile. La Défense reste le quartier d’affaires le plus connu de la région, tandis que Saclay et La Plaine-Saint-Denis se tournent respectivement vers la science et les industries du cinéma. Rungis est connu pour son intérêt à la logistique.

L’Ile-de-France se présente également comme un berceau agricole de la France. Les moulins de Corbeil-Essonnes et de Pantin confirment que la région reste pour toujours une terre de grandes cultures des céréales. Aux portes de Paris, il existe aussi l’agriculture maraîchère pour approvisionner la population de proximité en produits frais.

Durant votre voyage en Ile-de-France, vous découvrirez que les habitants de la région misent particulièrement sur le développement de circuits courts. Les interventions foncières pour éviter l’envahissement de l’étalement urbain permettent de garder la nature rurale de certaines parties de la ville. Sachez que l’Ile-de-France est connue pour être la région française la plus attractive pour les touristes de 18 à 29 ans.